Les boutons de panique pour les travailleurs d’hôtels sont désormais obligatoires dans l’État du New Jersey. La loi, signée par le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, entre en vigueur en janvier 2020 et s’applique aux hôtels de 100 chambres ou plus. La législation a été motivée par un incident au casino Bally à Atlantic City, où un préposé à l’entretien des chambres a été agressé sexuellement par un invité.​

Ce seul incident était l’un des nombreux incidents survenus dans des hôtels du monde entier. La loi est la première du genre aux États-Unis, mais les partisans espèrent que sa généralisation dans le pays améliorera la sécurité des travailleurs isolés et de ceux qui travaillent dans des environnements propices à des dangers tels que les agressions sexuelles.

Les boutons de panique dans les hôtels ne sont qu’un début. La sécurité des travailleurs devient un problème plus visible partout et dans presque tous les secteurs. Des pays comme les États-Unis et le Canada ont adopté une réglementation pour les travailleurs isolés qui oblige l’employeur à prendre d’importantes mesures pour protéger les employés qui exercent des activités dans des conditions potentiellement dangereuses. Cependant, les lois ne couvrent généralement que les employés qui se trouvent dans des régions éloignées ou qui occupent des emplois particulièrement dangereux. Des secteurs tels que la gestion immobilière ne sont pas réglementés en termes de sécurité des employés et constituent un excellent exemple de situations potentiellement dangereuses pour les employés. Les administrateurs de biens portent souvent plusieurs responsabilités et exécutent des tâches qui les obligent à être seuls et dans des situations potentiellement très émotives, comme délivrer des avis d’expulsion ou répondre aux plaintes des résidents.​

La législation du New Jersey pourrait toutefois inciter davantage d’employeurs d’autres secteurs à adopter des programmes de protection des travailleurs, tels que l’utilisation prochaine de boutons de panique dans les hôtels.

Les boutons de panique sont bons pour les affaires​

Les boutons de panique sont une excellente solution pour assurer la sécurité des travailleurs, qu’il s’agisse d’un travailleur isolé, d’un travailleur exerçant une profession dangereuse ou de personnes susceptibles d’être agressées, comme le personnel d’entretien des hôtels. À peu près toutes les situations où un travailleur ne travaille pas dans un bureau comportent un risque pour sa sécurité.​

Garder les employés en sécurité n’est pas seulement bon pour les employés, c’est bon pour les affaires. Des incidents tels que des accidents et des agressions peuvent entraîner des poursuites et des amendes, notamment si l’entreprise ne respecte pas les réglementations. Les conséquences émotionnelles et financières d’un incident lié à la sécurité des travailleurs peuvent nuire à la marque et aux résultats financiers d’une entreprise. Protéger vos employés, c’est protéger votre entreprise, et avec des boutons de panique, les entreprises peuvent se protéger ainsi que leurs employés, avec un investissement minimal.​

À peu près toutes les entreprises sont couvertes par diverses formes d’assurance (incendie, inondation, etc.). Évidemment, c’est une bonne chose de souscrire à une assurance, car il vaut mieux prévenir que guérir. Toutefois, ces entreprises s’assurent rarement contre la probabilité élevée d’incidents impliquant la sécurité des employés. Des boutons de panique et systèmes d’alerte des employés correspondants peuvent fournir cette assurance à un coût minime.

La solution SolusGuard ​

SolusGuard propose un bouton de panique portable aux hôtels et à tous les autres secteurs pour protéger les travailleurs et les entreprises. La solution SolusGuard est une plate-forme de sécurité pour les employés qui porte les boutons de panique à un niveau supérieur. Le dispositif en lui-même est discret, léger et confortable, et le système qui le sauvegarde garantit la réception des alertes de panique. Lorsqu’un ouvrier appuie sur le bouton de panique SolusGuard, il déclenche non seulement une alarme forte qui arrête les attaques extérieures, mais appelle automatiquement une liste prédéterminée de contacts. Si l’employé ne répond pas à l’appel émis par un de ses contacts, le système appelle le 911. Plus important encore, La solution de bouton de panique SolusGuard protège les employés et les entreprises contre les désastres physiques, émotionnels et financiers.

Vous voulez en savoir plus sur le bouton panique SolusGuard pour les employés? Contactez-nous pour une démonstration et pour en savoir plus.